Polyclinique du Cotentin

Interne en gynécologie obstétrique

Propos de Maxime Saada, interne en gynécologie obstétrique à la Polyclinique du Cotentin

Depuis 3 ans, la Polyclinique du Cotentin accueille des internes en chirurgie gynécologique, un stage désormais connu et très convoité. Ce semestre, Maxime Saada, interne en gynécologie, prend sa place au bloc opératoire de la Polycli- nique 3 fois par semaine aux côtés des docteurs Véronique Guérin et Gilles Marie. « C’est un stage assez exceptionnel où j’ai la chance d’enchaîner opération sur opération pendant 8h de bloc, 3 fois par semaine. Ainsi, la vingtaine d’interventions hebdomadaires très variées où j’assiste les docteurs Guérin et Marie me permet d’explorer toutes les facettes de la chirurgie gynécologique y compris cancéreuse : cancer du sein, des ovaires, de l’utérus, hystérectomie, ligature des trompes... Les deux jours restants, je suis au CHPC où j’assiste en chirurgie gynécologique et fais des gardes en obstétrique. Je pense que je serai bien formé à l’issue des 6 mois, en tout cas, mes maîtres de stage me transmettent leur savoir avec grand enthousiasme. Je suis parisien d’origine et j’avais déjà fait un stage à Cherbourg. Quand l’occasion s’est présentée d’obtenir cette place à la Polyclinique, je n’ai pas hésité une seconde. »

Edité par BVM communication, diffusé dans «Horizons n°19» de la Polyclinique du Cotentin, en janvier 2021